Français FR English EN Italiano IT

CHEEK Joey (1979) États-Unis / Patinage de vitesse 🟡1 ⚪️1 🟠1

La percée de Cheek a eu lieu aux Jeux olympiques d’hiver de Salt Lake City 2002, où il a remporté la médaille de bronze au 1 000 mètres. Toutefois en 2006, lors des championnats du monde qui précédaient les Jeux de Turin 2006, Cheek est devenu champion du monde de sprint.

 

Ainsi aux Jeux, il apparaissait comme le favori du 500 m, qu’il s’est fait un devoir de remporter en passant à chaque fois sous la barre des 35 secondes. Il a ensuite remporté l’argent au 1000 mètres, terminant juste derrière son coéquipier Shani Davis.

 

Du coup, Cheek a été élu par ses coéquipiers pour porter le drapeau américain lors des cérémonies de clôture.

 

Il faut dire que Cheek n’est pas seulement un talentueux sportif, c’est aussi un philanthrope. Diplômé de Princeton en économie et en langue chinoise il soutien une équipe de sportifs originaires du Darfour. D’ailleurs, il avait l’intention de les soutenir aux Jeux de Pékin 2008. Hélas, les autorités chinoise lui ont refusé son visa.

Pourtant Cheek est cofondateur et président de Team Darfour, une coalition internationale d’athlètes engagée dans la sensibilisation et la résolution de la crise dans cette partie du Soudan. C’est ainsi qu’il a versé l’intégralité de ses primes de médailles à Turin à l’association Right to Play fondée par Johann Olav Koss.

En 2010, Cheek a été intronisé au Temple de la renommée humanitaire des sports mondiaux en raison de son engagement au sein de l’équipe Darfour.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT
Verified by MonsterInsights