Français FR English EN 日本語 JA

Un Centre de préparation à la Haute performance pour une Ambition Bleue

La France va se doter d’un centre de préparation à la Haute performance. Cette équipement sera cofinancé par l’état et la Région Occitanie principalement car il sera implanté à Font-Romeu dans les Pyrénées-Orientales.

 

Ce centre (maquette ci-dessus) s’inscrit dans le cadre de la nouvelle politique de Haute-Performance, menée sous l’égide de l’ancien entraineur de l’équipe de France de handball, Claude Onesta. Ce dernier vise à transformer durablement le modèle de haut niveau français dans la perspective des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024. Le projet baptisé Ambition Bleue à pour but de permettre à la France de gagner de nombreuses médailles d’or à l’horizon 2024 et au delà.

 

Le futur centre de préparation aux Jeux assurera un rayonnement international à Font-Romeu grâce à la mise en place d’équipements de pointe pour la pratique de haut niveau. Il doit non seulement permettre l’accompagnement technique, mais aussi l’approche scientifique et le suivi médical des athlètes.

 

Ce centre viendra compléter l’actuel Centre d’entrainement national en altitude. Cet équipement avait été voulu par le président Charles de Gaulle au début des années 1960. Il avait été créé pour palier les mauvais résultats des français lors des Jeux de Rome 1960. Les Français n’y avaient pas obtenu la moindre médaille d’or.

Sur place, on trouve déjà une piste d’athlétisme, une piste de roller, un gymnase, quatre stades, des salles de musculation, de lutte, deux piscines couvertes, une salle d’arme, une patinoire et un mur d’escalade.

 

Le Centre de Préparation à la Haute Performance s’étendra sur 9200 mètres carrés. En plus des équipements de haut niveau évoqué précédemment, il bénéficiera d’une piscine nordique de 50 m avec 10 couloirs de nage. Ce sera la seule au monde à cette altitude de 1850 m.

L’état Français derrière Paris 2024

La présidente de la Région Occitanie Carole Delga défend le projet aux côtés du Premier ministre Jean Castex.

C’est le Premier ministre français Jean Castex, qui a annoncé ce défi pour le sport français. Il connait le sujet pour avoir été délégué interministériel aux Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 avant de rallier Matignon.

 

Il était venu en voisin puisqu’il était encore il y a peu, maire de la ville de Prades, tout à côté. Jean Castex a profité de cette visite pour inaugurer la piste d’athlétisme Colette Besson qui est implanté sur site. C’est là que la championne olympique décédée en 2005 était venu se préparer avant son sacre à Mexico 1968.

 

Précisons enfin que le financement du CPHP est financé par la Région Occitanie à hauteur de 18,5 millions d’euros, le gouvernement français donne 15 millions d’euros auquel s’ajoute 10 million du fonds européen et 1,5 million du département des Pyrénées-Orientales.

 

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN 日本語 JA