Français FR English EN Italiano IT

ARSINOÉ II – Alexandrie / Course de chars 🟡3

Arsinoé a reçu le titre égyptien sans précédent de « Reine de la Haute et de la Basse Égypte », la marquant comme un pharaon complet. En Égypte, elle serait à l’origine de l’exil de la première épouse de son frère, Ptolémée II. Ce dernier, surnommé Philadelphe (celui qui aime sa sœur) a ainsi pu l’épouser après qu’elle même ait divorcé de son demi-frère, Ptolémée Kéraunos.

 

C’est ainsi que Arsinoé est devenue une reine ayant un rôle sans précédent.

 

Selon certains récits, Arsinoé a remporté trois courses de chars aux Jeux olympiques, probablement en 272 avant J.-C. Elle est devenue un modèle pour les reines ptolémaïques ultérieures. Partageant tous les titres de son frère-mari, elle était apparemment assez influente, ayant des villes dédiées à elle, son propre culte et contribuant à la politique étrangère.

On lui attribue la victoire stratégique menée aux côtés de Ptolémée II dans la première guerre syrienne déclenchée par l’Égypte.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT