French FR English EN Japanese JA Spanish ES

ARSINOÉ II – Alexandrie / Course de chars 🟡3

Arsinoé a reçu le titre égyptien sans précédent de « Reine de la Haute et de la Basse Égypte », la marquant comme un pharaon complet. En Égypte, elle serait à l’origine de l’exil de la première épouse de son frère, Ptolémée II. Ce dernier, surnommé Philadelphe (celui qui aime sa sœur) a ainsi pu l’épouser après qu’elle même ait divorcé de son demi-frère, Ptolémée Kéraunos.

C’est ainsi que Arsinoé est devenue une reine ayant un rôle sans précédent.

 

Selon certains récits, Arsinoé a remporté trois courses de chars aux Jeux olympiques, probablement en 272 avant J.-C. Elle est devenue un modèle pour les reines ptolémaïques ultérieures. Partageant tous les titres de son frère-mari, elle était apparemment assez influente, ayant des villes dédiées à elle, son propre culte et contribuant à la politique étrangère.

On lui attribue la victoire stratégique menée aux côtés de Ptolémée II dans la première guerre syrienne déclenchée par l’Égypte.

close

Voulez-vous recevoir chaque jeudi, nos articles de la semaine ?

Rien de plus simple, inscrivez-vous à notre newsletter !

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.