20 000 militaires au moins seront mobilisés

Près de 20 000 militaires seront mobilisés lors des Jeux Olympiques de Paris.  De très nombreuses missions attendent notre armée qui viendra en renfort des forces de sécurité intérieure.

 

« Les Jeux olympiques seront un moment très important pour notre pays. L’armée déploiera près de 20 000 soldats ». La déclaration émane de Pierre Schill, le chef d’état-major de l’armée française. Durant les Jeux, « une partie des militaires sera mobilisée pour la protection des Jeux au sens le plus large, en accompagnant les forces de sécurité intérieure », a expliqué Schill, « pour le contrôle de zones » ou « pour un certain nombre d’opérations spécifiques ».

L’une de leurs missions sera « d’accompagner la flamme olympique » qui arrivera à Marseille le 8 mai pour entamer sa traversée de la France.

 

Comme lors des Jeux de Londres 2012, l’armée vient en renfort et sera chargée de protéger le début de la cérémonie d’ouverture des Jeux, qui se déroulera pour la première fois hors d’un stade.

Un déploiement spectaculaire

S’agissant de l’hébergement des militaires, il s’annonce spectaculaire. L’armée installera un camp sur l’esplanade de Reuilly, au sud-est de Paris, pour accueillir « plusieurs milliers de soldats » pendant les Jeux.

 

Le niveau de sécurité est sans précédent en France pour les Jeux olympiques et les Jeux paralympiques à venir.
Des dizaines de milliers de policiers et de membres d’agents de sécurité privés seront également déployées. La cérémonie d’ouverture doit rassembler 45 000 personnes pour assurer la sécurité des 500 à 600 000 spectateurs et 22 000 en moyenne les autres jours.

 

Si les organisateurs de Paris 2024 ne parviennent pas à recruter le nombre requis d’agents de sécurité privés, l’armée pourrait augmenter ses effectifs. Des manœuvres pour répondre à d’éventuelles situations de crise pendant les Jeux font également partie des préparatifs de l’armée.

 

Dans les airs, l’armée française prévoit d’utiliser des drones de surveillance Reaper, des avions de reconnaissance AWACS, des chasseurs-bombardiers, des avions de ravitaillement en vol et des hélicoptères transportant des tireurs d’élite et du matériel anti-drone (photo).

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Verified by MonsterInsights