简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español

WANG Meng (1985) Chine / Patinage Short track 🟡4 ⚪️1 🟠1

Quelques mois avant les Jeux de Sotchi 2014, Wang est entré en collision avec un coéquipier lors d’un entrainement. Elle s’est fracturé la cheville, ce qui a nécessité une intervention chirurgicale et une période de récupération d’au moins six mois. En conséquence, elle a raté les Jeux olympiques et mis un terme à la compétition. Qu’aurait été le palmarès de la patineuse de piste courte chinoise sans cet accident ?

 

Wang avait été jusque là quatre fois championne olympique et championne du monde en 2008 et 2009. Elle avait remporté une médaille d’or au 500 m, une médaille d’argent au 1000 m et une de bronze au 1500 m aux Jeux olympiques d’hiver de Turin 2006.

La consécration à Vancouver

Puis Wang a remporté les médailles d’or du 500 m et du 1000 m aux Jeux olympiques de Vancouver 2010 et une troisième lors du relais du 3000 m avec l’équipe de Chine.

Wang Meng a également gagné 18 médailles d’or aux Championnats du monde.

 

Elle est l’une des patineuses de vitesse piste courte les plus décorées de tous les temps. Une ombre toutefois vient ternir ce palmarès. En 2011, Wang a eu une violente altercation avec le directeur de son équipe. On ne connaît pas les raisons de ce conflit. On sait juste qu’elle a été exclue de l’équipe plusieurs mois et le directeur a été muté sur un autre poste.

 

Au printemps de l’année 2018, Wang a demandé à obtenir le poste d’entraineure nationale de l’équipe de short track chinoise. L’administration chinoise lui a octroyé le poste.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español
Verified by MonsterInsights