French FR English EN Japanese JA Spanish ES

SHAKHLIN Boris (1932 – 2008) URSS – Russie / Gymnastique 🟡7 ⚪️4 🟠2

Orphelin à l’âge de 12 ans, Boris Shakhlin va partir vivre chez sa grand-mère en Ukraine. C’est là qu’il découvre la gymnastique avec un professeur qui lui apprend à ne jamais abandonner en aucune circonstance.

Shakhlin reste à ce jour, l’un des meilleurs gymnastes de sa génération pendant la période qui s’étend des Jeux de Melbourne 1956 à ceux de Tokyo, huit ans plus tard.

Sans défrayer la chronique, mais avec une belle régularité, il se hisse parmi les plus grands champions olympiques de tous les temps.

 

Il remporte 7 médailles d’or et 4 médailles d’argent. Il s’impose au cheval d’arçons, à la barre fixe et au saut de cheval, mais aussi par équipe et au prestigieux concours général à Melbourne 1956.

C’est ensuite aux Championnats du monde que Shakhlin poursuit son envol. Il amoncelle jusqu’au milieu des années soixante, six titres mondiaux. Il sera récompensé par les autorités du pays et recevra toutes les décorations les plus importantes.

 

Après sa carrière gymnique, il a enseigné à l’Institut d’éducation physique de Kiev. En 1968, il est devenu juge de la catégorie internationale.

Au début des années 1970, il a été élu vice-président du comité technique de la Fédération internationale de gymnastique. À Ishim, où il est né, un monument a été érigé. Il est baptisé « Iron Shakhlin » (photo).

Les auteurs du monument ont voulu une sculpture en acier inoxydable qui incarne le caractère inflexible du gymnaste, sa vitalité, sa force et sa volonté de gagner.

close

Voulez-vous recevoir chaque jeudi, nos articles de la semaine ?

Rien de plus simple, inscrivez-vous à notre newsletter !

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.