Français FR English EN Italiano IT

RICHARDS Robert (1926) États-Unis / Athlétisme 🟡2 🟠1

Déjà médaillé de bronze du saut à la perche à Londres 1948, ce pasteur Américain est devenu double champion olympique à Helsinki 1952 et à Melbourne 1956, quatre ans plus tard. Il est à ce jour, le seul athlète à avoir réalisé une telle performance.

 

Bob Richards a connu une enfance difficile après le divorce de ses parents. Pour autant, il dépense toute son énergie dans le sport avec le basket, puis le tumbling et l’athlétisme. C’est ainsi qu’il accède à des études supérieures. Il commence son ministère en 1947.

 

Celui que les journalistes surnomment « le vicaire de la voltige » est un sportif généreux qui se montre charitable vis-à-vis de ses adversaires. C’est lui qui encourage de la voix et du geste ses concurrents afin de leur permettre d’aller le plus loin possible dans le concours. Bob Richards a d’autant plus de mérite que l’Américain utilise des perches en métal tandis que ses adversaires ont déjà adopté la fibre de verre. On comprend dès lors qu’il remercie dieu à chacun de ses sauts.

 

Sa domination relève du miracle. D’ailleurs, lors de son dernier saut qui lui permet de devenir champion olympique à Melbourne, il touche la barre et doit toujours se demander comment elle a pu rester sur ses taquets ! Sans doute un remerciement de Dieu ?

 

Également en compétition au décathlon à Melbourne, il abandonne et finit 13ème afin de ne pas compromettre son concours de la perche.

 

Par la suite, Bob Richards a enseigné la sociologie à l’Université de l’Illinois. Richards s’est également impliqué en politique et il a été le candidat du Parti populiste aux élections présidentielles de 1984.

 

Il est aujourd’hui encore un des plus vieux champion olympique encore vivant.

AUCUN COMMENTAIRE

Désolé, les commentaires ne sont pas autorisés sur cet article

Français FR English EN Italiano IT