Chinese (Simplified) ZH-CN French FR English EN Japanese JA

RAQUETTE DE SPORT / Technologie

Si la forme des raquettes pour pratiquer les disciplines olympiques que sont le badminton, le tennis ou le tennis de table n’a guère évoluée avec le temps, les matériaux, eux, ne sont plus les mêmes.

Les raquettes de tennis au départ étaient en bois et le cordage fait de boyaux naturels. Aujourd’hui les raquettes de tennis ou de badminton sont en matériaux composites et le tamis est fait de fils polyester. Ces matériaux offrent une plus grande résistance, une plus grande souplesse. Ils permettent une plus grand tension du cordage afin de frapper la balle plus fortement.

C’est ainsi que dans le domaine du tennis notamment, ces améliorations techniques ont permis une grande évolution. Ces dernières décennies, on est passé d’un sport de gentlemen où le toucher de balle permettait de faire la différence, à des athlètes où la puissance des coups contribue à déstabiliser l’adversaire. Il arrive au final de le cueillir d’un geste parfois académique.

Ajoutons que les surfaces de jeu, comme le synthétique notamment, a contribué à l’accélération de cette discipline. Ce n’était pas le cas au début avec la terre battue. Précisons, tout de même qu’un revêtement comme la pelouse était déjà à l’origine considéré comme une surface rapide.

 

En tennis de table, le matériel n’a pas évolué considérablement depuis l’origine. Les raquettes sont toujours en bois et le revêtement est en caoutchouc. Les balles sont en celluloïd. Ce qui a changé dans cette discipline ce sont les formes de jeu. La tenue de raquette et surtout la vitesse et la précision des frappes des pongistes font la différence.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.