Français FR English EN

PRESS Irina (1939 – 2004) 🟡2 – Tamara (1937 – 2021) 🟡3 ⚪️1 – URSS / Ukraine

Le formidable palmarès des deux sœurs Press sera remis en cause au terme de leur carrière en raison des soupçons de dopage qui pèsent sur leurs performances. De plus, leur physique très masculin détonne. D’ailleurs, elles refuseront de se soumettre aux tests de féminité qui deviennent obligatoires après 1968. Ensemble, elles remporteront cinq médailles d’or et établiront une vingtaine de records du monde.

 

Lors de sa victoire dans le pentathlon des Jeux de Tokyo 1964, Irina va battre un record du monde de chacune des 5 disciplines. C’est la première fois que l’épreuve combinée est en compétition aux Jeux. Quatre ans auparavant, elle avait connu le bonheur d’une première médaille d’or en s’imposant sur 80 m haies.

Après sa carrière sportive, Irina (à gauche sur la photo) qui était membre du PCUS s’est engagé au sein du KGB dont elle était officier.

 

Tamara avait un physique encore plus impressionnant que celui de sa sœur Irina. C’est l’ainé et elle se spécialise dans les lancers. Elle remporte le concours du poids à Rome 1960 avant d’obtenir l’argent au lancer du disque. Elle réussira un doublé poids et disque lors des Jeux de Tokyo quatre ans plus tard. Les deux sœurs ont été accusées d’être hermaphrodites. Certains les appelaient les « Frères Press ».

Quoiqu’il en soit, en prenant leur retraite sportive juste avant le début des tests de féminité, elles n’ont rien fait pour dissiper les doutes.

À l’issue de sa carrière sportive, Tamara est devenue ingénieure. Elle a rédigé de nombreux ouvrages sur le sujet.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN