French FR English EN Japanese JA Spanish ES

Plaidoyer pour un décathlon féminin

Parité ou pas ? Et si les filles comme les garçons disputaient elles aussi un décathlon aux Jeux olympiques ? Jusque là, les athlètes féminines qui disputent les épreuves combinées pratiquent l’heptathlon, c’est à dire sept épreuves, trois de moins que les garçons qui disputent eux un décathlon.

 

Cette fois, un peu au nom de la parité, beaucoup pour ses aptitudes, l’athlète américaine Jordan Gray, vient de lancer une campagne pour que les filles disputent elles aussi un décathlon lors des Jeux de Paris 2024.

La pétition en ligne s’appelle « Let Women Decathlon ». Elle a déjà reçu 3 100 signatures (voir ci-dessous).

 

L’heptathlon a succédé au pentathlon disputé jusque là par les femmes depuis les Jeux de Tokyo 1964.
C’est à Los Angeles 1984 que l’heptathlon est devenu discipline olympique. La discipline comprend sept épreuves : 100 m haies, hauteur, poids et 200 m le premier jour et longueur, javelot et 800 m le deuxième jour.

A la différence des garçons qui disputent dix épreuves avec un 100 m, hauteur, longueur, poids, hauteur et 400 m le premier jour, suivi le lendemain 110 m haies, disque, javelot, perche et 1500 m.

 

Dans les faits, les filles sont privées d’un sprint long (400 m), du lancer du disque et de la perche.

 

La campagne de Jordan Gray a peu de chances d’aboutir pour les Jeux de Paris 2024 puisque le CIO a déjà approuvé en décembre le programme officiel des Jeux parisiens.
Toutefois l’Américaine doit penser qu’il est nécessaire d’en parler dès aujourd’hui pour faire approuver le projet lors des Jeux de Los Angeles 2028.

 

close

Voulez-vous recevoir chaque jeudi, nos articles de la semaine ?

Rien de plus simple, inscrivez-vous à notre newsletter !

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.