FrenchEnglishSpanish

OERTER Alfred (1936 – 2007) États-Unis / Athlétisme (4 – 0 – 0)

L’Américain reste à ce jour, le plus grand discobole de l’histoire. Quatre fois champion olympique entre 1956 et 1968 Al Oerter a besoin d’un seul essai à Melbourne pour gagner sa première médaille d’or. L’étudiant en mathématiques a seulement 20 ans. Quatre ans plus tard, il jette l’engin à plus de 59 m et remporte un deuxième titre. Il s’adonne ensuite à la musculation pour jeter le disque à 61 m à Tokyo avant d’approcher les 65 m à Mexico 1968 pour une quatrième médaille d’or. À noter qu’à Tokyo, un seul essai sera suffisant pour remporter la médaille d’or car blessé au cou, Oerter porte une minerve. Il devra la quitter pour son lancer et réaliser son coup de maître. Il entre ainsi dans la légende.

Mais Oerter aurait pu remporter bien d’autres médailles. Il ne participe pas aux Jeux de Munich car il a perdu trop de poids et n’a pas la motivation suffisante de participer à ceux de Montréal 1976. En 1980, il aurait pu participer aux Jeux de Moscou si les Américains n’avaient pas boycotté ces Jeux. Il est encore le meilleur lanceur de son pays.

Celui qui aimait encore plus les compétitions que les médailles, est devenu ingénieur en informatique. Il était cadre dans une entreprise de Long Island. C’était aussi un artiste qui a créé l’association Art of Olympians dont son épouse est toujours la mandataire. En 2012, cinq ans après sa mort, Al Oerter est entré au Temple de la renommée de l’athlétisme international.

close
Envie de recevoir nos articles par email ?

Inscrivez-vous à notre newsletter !

1 COMMENTAIRE