Chinese (Simplified) ZH-CN French FR English EN Japanese JA

MUROFUSHI Koji Arekuanda (1974) Japon / Athlétisme (1 – 0 – 1)

Ce spécialiste du lancer du marteau connaît bien son sport puisqu’il a passé une thèse de doctorat sur la biomécanique du lancer du marteau. C’est son père qui l’avait initié à cette discipline dont il avait été le meilleur lanceur japonais.

 

Murofushi est vainqueur du concours aux Jeux olympiques d’Athènes 2004 après disqualification pour dopage du Hongrois Adrian Annus. Annus est le camarade de chambrée de Robert Fazekas, le vainqueur du disque disqualifié pour avoir tenté de tricher lors du contrôle antidopage. Soupçonné d’utiliser les mêmes méthodes que Fazekas, Annus est prié de se présenter à un contrôle hors compétition. Il est déjà rentré en Hongrie et néglige l’appel du CIO. De plus, il est démontré que ses deux échantillons d’urine ne proviennent pas de la même personne.

Immédiatement, il est déchu de son titre.

Par la suite, Murofushi remporte sur tapis vert la médaille de bronze aux Jeux olympiques d’été de Pékin 2008, après la disqualification pour dopage des deux lanceurs biélorusses classés devant lui. Mais en juin 2010, le Tribunal Arbitral du sport ordonne que les deux athlètes biélorusses récupèrent leurs médailles après avoir constaté des irrégularités dans le contrôle antidopage.

Qu’importe en 2011, lors des Mondiaux, il devient champion du monde du lancer du marteau avant de remporter la médaille de bronze de la spécialité lors des Jeux de Londres 2012.

Administrateur du sport

Dans la foulée, il tente de se faire élire au CIO comme représentant des athlètes, mais son élection est invalidée au profit du français Tony Estanguet car Murofushi est accusé d’avoir outrepassé ses droits au cours de sa campagne auprès des athlètes. Depuis, il était directeur des sports des Jeux de Tokyo 2020 avant de poursuivre sa carrière au sein de l’administration du sport au Japon.

Il a récemment avoué avoir été victime d’un cancer du cerveau. Murofushi a subi une intervention chirurgicale et devrait subir une greffe de cellules souches pour traiter cette forme rare de cancer.

AUCUN COMMENTAIRE

Désolé, les commentaires ne sont pas autorisés sur cet article