Les suédois enthousiastes pour les Jeux 2030

Le Comité olympique suédois (SOK) a mené une enquête qui montre que 7 suédois sur 10 veulent des Jeux d’hiver 2030. Cet élan d’enthousiasme est suivi d’une recommandation, que ces Jeux soient « durables, démocratiques et rentables ».

 

Le rapport intermédiaire de l’étude de faisabilité a été présenté hier lors de l’assemblée générale annuelle du SOK, au cours de laquelle Hans von Uthmann a été élu nouveau président de l’organisation pour un mandat de deux ans. « [C’est] drôle qu’il y ait un tel soutien », a déclaré von Uthmann, qui dirige l’étude de faisabilité. « Nous travaillons maintenant plus avant afin de nous assurer que nous pouvons offrir des Jeux qui sont rentables, durables et démocratiques. »

L’enquête* démontre également que les suédois mettent en avant des valeurs démocratiques telles que l’égalité et l’inclusion.

Un travail de fond

Depuis que la Suède a annoncé son intérêt à présenter sa candidature pour les Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de 2030, SOK a organisé plus de 100 réunions avec des responsables du sport, de la politique et de la société civile. Il s’agit là d’un vrai travail de fond.

 

L’étude de faisabilité présentée hier (photo) a conclu qu’aucun nouveau site ne devrait être construit pour organiser les Jeux olympiques et paralympiques.

Stockholm, Falun, Åre et Östersund font partie des villes pressenties par le SOK en raison de leur expérience dans l’organisation de grandes compétitions internationales. Toutes ces villes ont déjà été candidates 8 fois par le passé à l’organisation des Jeux d’hiver.

Stockholm et Falun (2 fois) sont situées dans le sud de la Suède, Are et Ostersund (3 fois chacune) sont deux villes du centre du pays, distantes d’environ 75 km.

 

L’étude de faisabilité devrait être achevée d’ici le 1er juillet et de nouvelles mises à jour sur ses conclusions seront présentées dans le courant du moi de mai prochain. L’intérêt suédois pour 2030 fait suite à une rencontre entre le SOK et le Comité international olympique en janvier.

La Suède était en course pour l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de 2026 avec Stockholm-Åre mais les deux villes ont été devancées par Milan – Cortina d’Ampezzo. Le manque de soutien du public à l’époque avait été préjudiciable à la candidature.

Un soutien de poids

Cette fois, non seulement les promoteurs suédois ont le soutien de leur concitoyens, mais ils ont en plus le soutien des organisateurs des Jeux de Salt Lake City qui préféreraient obtenir les Jeux suivants. C’est ainsi que le président du comité américain, Fraser Bullock, encourage la candidature suédoise. « Nous espérons qu’il y a un hôte solide et viable pour 2030, ce qui nous permettrait de nous concentrer exclusivement sur notre candidature pour 2034, notre choix préféré », a déclaré Bullock au journal Deseret News.

 

« La Suède serait un hôte formidable pour les futurs Jeux, c’est un pays avec une riche tradition de sports d’hiver mais qui n’a pas encore accueilli les Jeux olympiques et paralympiques d’hiver. »

 

* 3300 personnes ont été interrogées dans le cadre de l’enquête menée par Kantar Public du 4 au 12 avril.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Verified by MonsterInsights