Français FR English EN

Les Nemeth : tel père, tel fils !

Bien qu’il soit surnommé « le moustique », le hongrois Imre Nemeth (1917 – 1989) était un solide gaillard. Il s’impose au lancer du marteau aux Jeux de Londres 1948. S’il n’est pas le plus fort physiquement, il est le plus technique.

On peut toutefois douter qu’il en serait de même aujourd’hui où les lanceurs de marteau sont de véritables colosses.

 

Quatre ans plus tard à Helsinki, il a gardé de beaux restes et il obtient cette fois une médaille de bronze. Il deviendra par la suite directeur du plus grand stade de Budapest, le Nepstadion.

 

 

28 ans plus tard, son fils Milkos Nemeth (1946) qui a lui aussi adopté l’athlétisme devient à son tour champion olympique. Il s’impose dans le concours du javelot à Montréal 1976. Mikhlos porte le record du monde à plus de 94,50 m soit 45 m de plus que le record qu’avait établit son père au marteau en 1949.

 

C’est la première fois dans l’histoire des Jeux que le père et le fils sont sacrés l’un et l’autre champion olympique.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN