Français FR English EN Italiano IT

LEE Willis (1888 – 1945) États-Unis / Tir sportif 🟡5 ⚪️2

Ce lointain parent du Général confédéré Lee pendant la guerre de Sécession épouse tout naturellement la carrière militaire. Après la première guerre mondiale où il est affecté sur des destroyers, il participe aux Jeux olympiques d’Anvers 1920. Il en sera le héros.

 

Sacré meilleur tireur au fusil et à la carabine, l’Américain a ramené sept médailles de son séjour dans les Flandres. Plus surprenant, cinq d’entre elles étaient en or.

 

Mais c’est pendant la deuxième guerre mondiale que Willis Lee va s’illustrer plus encore. Au début de 1942, après sa promotion au rang d’amiral, Lee devient commandant des navires américains au cours de la bataille navale de Guadalcanal. La victoire marque ainsi un tournant dans la guerre du Pacifique.

 

En 1945, il est envoyé dans l’Atlantique pour commander une unité spéciale chargée de la défense contre les avions kamikazes japonais. Alors qu’il occupait ce poste, il est décédé subitement d’une crise cardiaque, à peine huit jours avant la capitulation du Japon.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT