Français FR English EN Italiano IT

Le Guatemala mis « hors-Jeux » par le CIO

Le Comité olympique guatémaltèque (COG) a officiellement perdu son droit de représenter son pays aux Jeux olympiques après sa suspension par le Comité international olympique (CIO). La date limite fixée pour résoudre les problèmes juridiques avec sa gouvernance est dépassée sans solution satisfaisante.

 

La commission exécutive du CIO avait accordé au Comité National Olympique (CNO) une « toute dernière chance » pour régler le différend qui l’opposait à l’instance internationale. Il semble qu’elle ne l’ait pas saisie.

Un imbroglio des plus confus

C’est l’élection du nouveau président qui est la cause du conflit. A l’origine, Jorge Alexander Rojas (photo gauche) avait remporté l’élection à l’automne 2021. Mais le président du COG Gerardo Aguirre (photo droite) n’avait pas pu y participer. Le CIO avait déclaré l’élection nulle.

 

Le COG a donc approuvé de nouveaux statuts et organisé de nouvelles élections auxquelles Gerardo Aguirre a pu participer et l’a emporté. Immédiatement, le Comité International Olympique a validé l’élection.

Seulement le Tribunal électoral des sports fédérés, une instance locale a préféré nommer Jorge Alexander Rodas vainqueur. Cette instance a même déposé un recours auprès de la Cour constitutionnelle pour faire respecter cette victoire et annuler la réélection d’Aguirre.

 

La Cour constitutionnelle du Guatemala a suivi cet avis entrainant la suspension du COG par le CIO aujourd’hui.

Le COG suspendu par le CIO

C’est ainsi qu’après la Corée du Nord déjà suspendu par le CIO, le Guatemala a perdu son droit de fonctionner en tant que CNO et son éligibilité à recevoir un financement du Mouvement olympique. Les deux instances ne pourront pas assister à l’Assemblée générale de l’Association des Comités nationaux olympiques (ACNO) à Séoul à partir de mercredi.

 

Plus grave encore, les athlètes guatémaltèques ne peuvent plus représenter le pays ou concourir sous son drapeau et son nom lors d’événements multisports internationaux, notamment les Jeux olympiques.

 

Le CIO a exhorté les organes compétents au Guatemala à trouver une solution pour permettre la levée des mesures. « Dans l’intérêt des athlètes et du Mouvement olympique au Guatemala, le CIO a exhorté le CNO et les autorités compétentes du Guatemala à se rencontrer et à trouver une solution acceptable… qui permettrait au commission exécutive du CIO à lever la suspension du CNO dès que possible », a-t-il déclaré.

 

La commission des athlètes du COG a instamment demandé au président guatémaltèque Alejandro Giammattei, ses députés au Congrès et les membres de la Cour constitutionnelle à prendre des mesures « immédiates » pour résoudre l’affaire.

Les problèmes au COG ont déjà conduit à l’annulation des Jeux d’Amérique centrale que le Guatemala devait co-organiser avec le Costa Rica du 27 octobre au 13 novembre.

close

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque jeudi toutes les infos olympiques de la semaine

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT
Verified by MonsterInsights