Français FR English EN Italiano IT

KONRADS Yvan-Jon (1942 – 2021) Australie / Natation 🟡1 🟠2

Originaires de Lettonie, les parents de Jon Konrads quittent ce pays alors que le futur champion a seulement deux ans. Ils souhaitent émigrer aux États-Unis, mais c’est en Australie qu’on les accepte. Atteints de poliomyélite à l’âge de 9 ans, les médecins conseillent au jeune Yvan, surnommé Jon par ses parents, de pratiquer des longueurs de bassins.

 

Il s’applique à ne pas les décevoir, au point qu’à 18 ans, il est le meilleur nageur de son pays. Konrads est sacré cette année-là champion olympique du 1500 m nage libre à Rome 1960 et remporte deux médailles de bronze sur 400 m et sur 4×200 m nage libre. Il met un terme à sa carrière quelques mois plus tard après avoir épinglé 14 records du monde à son palmarès.

 

Jon Konrads fut invité lors des Jeux de Sydney à ouvrir les débats du 111e congrès olympique du CIO. Sa bonne connaissance du français (il a longtemps été représentant d’un grand groupe français en Australie) lui permit de suppléer une présentatrice de la télévision australienne qui refusait de s’exprimer dans la langue de Molière.

 

En 1984, la médaille d’or de Konrads a été volé à son domicile à Melbourne. Elle a été retrouvé 25 ans plus tard après qu’une femme a tenté de la vendre à un amateur de sport américain.

 

La médaille rendue est maintenant exposée au National Sports Museum de Melbourne. John Konrads en a profité pour mettre aux enchères sa collection de souvenirs de natation, y compris ses autres médailles.

 

Sa sœur Ilsa fut elle médaillée d’argent du 4×100 m à Rome 1960 associée à ses compatriotes australiennes, parmi lesquelles on trouvait Dawn Fraser et Lorraine Crapp.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT
Verified by MonsterInsights