Français FR English EN Italiano IT

Les inquiétudes croissent en matière de sécurité

A deux ans, jour pour jour de l’ouverture des Jeux olympiques de Paris 2024, des inquiétudes en matière de sécurité continuent de jeter une ombre sur les préparatifs. Des inquiétudes sont exprimées quant au manque de policiers, d’agents de sécurité et de potentielles attaques de drones lors de la cérémonie d’ouverture.

 

On rappelle que les organisateurs ont prévu un spectacle ambitieux de six kilomètres sur la Seine. Il est notamment question de mettre en vedette des athlètes sur des bateaux pour ouvrir les Jeux olympiques. Environ 600 000 personnes sont attendues le long des quais pour assister à la Cérémonie. Cela va nécessiter une importante opération de sécurité.

 

Selon une source policière citée dans un rapport de l’AFP, on craint qu’il ne soit pas possible d’obtenir le total requis de « près de 7000 agents » pour la cérémonie d’ouverture. Par ailleurs, les organisateurs auraient prévus environ 24.000 agents de sécurité privés qui seront vraisemblablement difficile à recruter.

 

Dans le rapport il est dit que les organisateurs de Paris 2024 espèrent que les spectateurs s’aligneront sur l’intégralité du parcours de la cérémonie d’ouverture, mais la police ferait pression pour que seuls ceux qui ont des billets puissent assister dans des enceintes le long de la Seine.

Sécurité au sol et aérienne ?

Des inquiétudes ont également été exprimées concernant une attaque de drone, une source gouvernementale française déclarant à l’AFP « nous ne sommes pas prêts du tout ». Si un drone largue des grenades sur la foule en dessous, nous ne savons pas comment nous allons les neutraliser ».

 

De son côté, Le Canard enchaîné a également révélé les détails d’un rapport confidentiel de 76 pages de la Cour des comptes qui déclare qu’il est « impératif » d’accélérer les préparatifs de sécurité pour les Jeux, énumérant les lacunes dans des domaines tels que la capacité hospitalière, la sécurité publique et les risques d’attaques terroristes et cybernétiques.

Une version finale du rapport devrait être publiée à la fin de l’année.

 

Le comité d’organisation de Paris 2024 a déclaré à l’AFP: « Nous sommes extrêmement touchés par les défis sécuritaires soulevés par l’organisation de ces Jeux olympiques et nous travaillons en étroite collaboration avec tous les services concernés. »

Un coup de semonce

Toutefois les questions de sécurité deviennent omniprésentes après les scènes chaotiques de la finale de l’UEFA Champions League entre Liverpool et le Real Madrid au Stade de France. Elles ont suscité des questions sur les préparatifs des Jeux olympiques et paralympiques.

 

Un rapport du Sénat français au début du mois a reconnu que les événements du match avaient servi de « coup de semonce« , et que le gouvernement et les organes compétents seraient tenus de « tirer les leçons nécessaires » cela d’autant que la France s’apprête à accueillir la Coupe du monde de rugby l’année prochaine.

 

Les inquiétudes concernant une pénurie de personnel de sécurité privé étaient également une caractéristique des préparatifs de Londres 2012 et de Tokyo 2020, avec du personnel militaire déployé aux deux Jeux pour fournir une assistance.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT