French FR English EN Japanese JA

Les Américains sèment la panique

Le Président sortant Donald Trump va partir, mais auparavant, il vient de signer un texte de loi qui va semer la panique dans le monde du sport international. Il y a quelques semaines en effet, le Sénat américain avait adopté un projet de loi qui autorise la justice américaine à engager des poursuites contre tout athlète reconnu coupable de dopage dans des compétitions internationales partout dans le monde où des athlètes, des sponsors et des diffuseurs américains sont impliqués. Le projet de loi a été adopté par les deux chambres américaines sans la moindre opposition et maintenant c’est Trump qui vient de le signer.

 

C’est ainsi que désormais la loi américaine pourra se substituer aux règlements sportifs internationaux. En d’autres termes, les États-Unis s’arrogeront le droit de punir les tricheurs en lieu et place de l’Agence mondiale antidopage dont c’est le rôle. Et ce n’est pas rien, puisque les coupables pourront payer de très fortes amendes et risquer jusqu’à 10 ans de prison.

 

Le projet de la loi (voir texte intégral en anglais) porte le nom de Rodchenkov, du nom de l’ancien directeur du laboratoire antidopage russe qui avait couvert le dopage de ses compatriotes aux Jeux de Sotchi 2014 et devenu depuis, lanceur d’alerte après s’être réfugié aux États-Unis.

L’AMA n’a pas fait mystère de son hostilité à un texte susceptible de semer la pagaille dans le sport international. Mais l’agence s’interroge à juste titre, sur la raison pour laquelle les sports professionnels américains (basket, baseball, football, hockey) ne sont pas concernés par le texte de loi. Autrement dit, pourquoi ce qui serait bon pour le sport mondial ne le serait pas pour le sport américain ?
La question est posée !

LIRE AUSSI :

 

Bras de fer entre les États-Unis et l’Agence mondiale antidopage (AMA)

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.