简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español

HERNANDEZ Orlando (1965) Cuba / Baseball 🟡1

C’est assurément le plus emblématique des joueurs cubains bien qu’il n’ait participé qu’à la conquête d’un seul titre olympique, le premier à Barcelone 1992.

 

Fort de sa rĂ©putation et de son talent, il est rapidement adoptĂ© par le championnat professionnel amĂ©ricain. SurnommĂ© « El Duque », le duc en espagnol, ce lanceur va rejoindre les Yankees de New York, puis les White Sox de Chicago, les Diamondbacks de l’Arizona. Il remportera quatre titres professionnels.

 

Mais l’histoire à priori idyllique fut autrement plus compliqué en réalité. Hernandez ne participe pas aux Jeux d’Atlanta 1996 parce que son demi-frère Livan a quitté Cuba quelques mois plus tôt pour tenter sa chance dans le baseball américain. Lui-même est interrogé et banni de l’équipe nationale.

 

Un an plus tard, il tente de quitter clandestinement Cuba en bateau, mais il est interpellĂ© avec ses camarades d’infortune par les garde-cĂ´tes amĂ©ricains et livrĂ©s Ă  la justice BahamĂ©enne. Finalement, il sera autorisĂ© Ă  rentrer aux États-Unis, mais Hernandez prĂ©fère l’offre d’asile du Costa-Rica. LĂ , il nĂ©gocie en tant qu’agent libre son entrĂ©e aux États-Unis avec un visa dĂ©livrĂ© par les Yankees de New York.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español
Verified by MonsterInsights