Français FR English EN

GROSS Michael (1964) Allemagne : (3 – 2 – 1)

Si pour le poète, l’albatros ne peut pas marcher à cause de ses ailes de géant, pour Michael Gross, elle ne l’empêche pas de nager. C’est ainsi que celui qui est surnommé « L’Albatros », grâce à ses longs bras progresse très rapidement sur l’eau, dans une discipline, le papillon, où ce détail anatomique est important.

Michael Gross enlève plusieurs titres mondiaux et s’impose aux Jeux de Los Angeles 1984 sur 100 et 200 m papillon. Il conserve un de ses titres quatre ans plus tard à Séoul, démontrant qu’il est un des tout premiers nageurs de sa génération. Michael Gross obtint également deux médailles en tant que membre de l’équipe ouest-allemande du relais 4x200m nage libre. Il remporte une d’argent en 1984 et une de bronze en 1988.

 

« L’Albatros » s’est servi de ses plumes pour écrire. Il a été journaliste et écrivain. Désormais, il est professeur d’économie à Francfort et dirige un cabinet de gestion.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN