FrenchEnglishSpanish

FOSBURY Dick (1947) États-Unis / Athlétisme (1 – 0 – 0)

Ce sauteur en hauteur Américain étonne la planète lorsqu’on découvre à Mexico 1968 son étrange saut qui lui permet d’être champion olympique en franchissant 2,24 m. Pour la première fois un athlète passe les épaules avant les jambes, à la différence du rouleau ventral utilisé jusque-là. Dick Fosbury vient de créer un style que tous les sauteurs en hauteur adoptent et qui porte son nom : le fosbury flop.

Pourtant lorsqu’il était étudiant son entraîneur avait refusé de s’occuper de lui considérant qu’il ne pourrait rien en tirer. Fosbury refusait d’adopter le rouleau ventral. Cette technique Fosbury va l’expérimenter pendant des années refusant la méthode traditionnelle. Au début, c’est dur à encaisser car l’atterrissage sur le sable est douloureux. Mais avec l’arrivée des réceptacles en mousse Fosbury tient le bon bout et commence à franchir des barres de plus en plus hautes. Il intéresse les journalistes qui écrivent de nombreux papiers sur cette technique révolutionnaire. Elle est encore en vogue aujourd’hui et ceux qui l’utilisent franchissent des barres proches de 2,50 m.

Quant à Fosbury, la victoire en poche, la gestion du succès sera difficile. Il part autour du monde soigner une terrible dépression nerveuse. Rentré aux États-Unis, il poursuivra une carrière d’ingénieur non sans avoir tenté de nouveau sa chance, mais sans succès, aux Jeux de Munich 1972. Le vainqueur avait certes adopté le rouleau ventral, mais les trois quarts des autres compétiteurs sautaient déjà en « Fosbury Flop ».

close
Envie de recevoir nos articles par email ?

Inscrivez-vous à notre newsletter !