Français FR English EN Italiano IT

… Et le slalom extrême devient le kayak cross

La nouvelle épreuve olympique de canoë-kayak du slalom extrême, qui fera ses débuts aux Jeux de Paris 2024, portera désormais le nom de kayak cross. C’est la décision qui vient d’être adoptée par la Fédération internationale de canoë (ICF) lors de son congrès à Pattaya, en Thaïlande.

 

L’épreuve du kayak cross entend gommer toute confusion avec les formats de canoë en eau vive déjà existants. C’est également un sport qui se rapproche dans l’appellation d’autres événements olympiques avec cross dans leur titre (snowboard-cross, skicross, etc).

 

La discipline a été ajoutée au programme de canoë aux Jeux à la place des épreuves masculines et féminines de K1 200 mètres. De fait le kayak n’apparait pas comme le parent pauvre de la discipline puisqu’il perd une épreuve en eaux calmes pour gagner une épreuve en eaux vives.

Lors du 39ème congrès de l’ICF, notons que la Fédération internationale a ratifiée une déclaration d’athlète et le transfert du processus de dépistage du dopage à l’Autorité de contrôle indépendant (ITA).

 

Enfin la feuille de route « Fit for Future » a été adoptée à l’unanimité. Elle identifie huit piliers que sont la sécurité et le bien-être des athlètes, la gouvernance, la maximisation des synergies, le développement mondial, la durabilité, le marketing, les compétitions et la génération de revenus.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT
Verified by MonsterInsights