Chinese (Simplified) ZH-CN French FR English EN Japanese JA

BALLANGER Félicia (1971) France : 🟡 3

Après avoir encore largement dominé les Jeux de Sydney 2000 où elle remporte deux nouvelles médailles d’or sur l’épreuve de vitesse et dans le 500 m chronométré dont elle détenait le record du monde, la championne française de cyclisme sur piste met un terme à sa carrière. Elle possède le plus grand palmarès de sa discipline où elle aura collectionné les récompenses et les titres mondiaux. Elle restera pendant de longues années un monument du cyclisme.

 

C’est aux États-Unis lors des Jeux d’Atlanta 1996 que le grand public découvre cette championne au physique impressionnant capable de démarrages foudroyants pour ses adversaires. Déjà championne du monde de vitesse sur piste, la cycliste française éclabousse de sa classe les Jeux de 1996.

Elle s’impose dans l’épreuve de vitesse en éliminant en série l’Estonienne Erika Salumäe, pourtant double championne olympique de la discipline.

Reconversion réussie

Après avoir été vice-présidente de la Fédération Française de cyclisme après l’arrêt de sa carrière, Félicia Ballanger est partie vivre en Nouvelle-Calédonie où elle a été candidate aux élections législatives. Elle s’occupe du département « sport de haut niveau » à la direction régionale de la Jeunesse et des sports. Elle est également consultante pour la télévision.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.