Français FR English EN Italiano IT

WARINER Jeremy (1984) États-Unis / Athlétisme 🟡3 ⚪️1

Jeremy Wariner était entraîné par Clyde Hart. C’est cet entraîneur qui a mené Michael Johnson au doublé pour l’or sur 200 – 400 mètres aux Jeux olympiques d’Atlanta 1996 et à Sydney 2000 et fait de lui l’icône de sa discipline.

Grand favori de la finale olympique des Jeux d’Athènes 2004 après sa victoire aux sélections Américaines, les fées se sont donc penchées sur le berceau de ce jeune surdoué qui de fait, domine la finale à Athènes en 44 secondes exactement. Il hérite du surnom de « Nouvelle locomotive de Waco » en référence à Michael Johnson qui était lui surnommé « La locomotive de Waco ».

 

Sur le podium, on retrouve aux côtés de Wariner, le blanc, ces deux compatriotes noirs, Otis Harris et Derrick Brew. C’est donc tout naturellement cette association qu’on retrouvera sur le 4×400 m pour une facile victoire et un doublé pour Wariner.

 

On attend alors la confirmation de sa domination sans partage depuis ces Jeux d’Athènes, à Pékin, cela d’autant qu’entre temps, Wariner a remporté deux titres mondiaux sur la discipline en 2005 et 2007. Toutefois, au début de la saison 2008, il a congédié son entraîneur, Clyde Hart et très vite, il est dominé par son compatriote LaShawn Merrit.

Aux Jeux de Pékin 2008, ce qu’on pressentait se produit. LaShawn Merritt le domine en finale du 400 m et remporte la médaille d’or. Wariner doit se contenter de l’argent et tout de même de l’or sur le relais.

 

À Londres 2012, bien que Wariner ait retrouvé Clyde Hart comme entraîneur, il ne réussi pas à se qualifier pour l’épreuve individuelle, mais il est retenu dans l’équipe pour le 4×400 m. Toutefois, blessé au mollet, il finit par renoncer à sa sélection. Il mettra définitivement un terme à sa carrière en 2017.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT