简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español

VALLA Trebisonda (1916 – 2006) Italie / Athlétisme 🟡1

La ville turque de Trabzon qui se dit Trebisonda en italien. C’est ainsi que le père de Trebisonda Valla a donné à sa fille ce prénom peu commun parce qu’il considérait que c’était l’une des plus belles villes du monde. Cependant, la future championne a été surnommée Ondina, ce qui signifie « petite vague ».

 

Ondina Valla aurait dû disputer les Jeux de Los Angeles 1932, mais seulement âgée de 16 ans, étant la seule fille qualifiée, le Vatican a fait pression pour qu’elle ne soit pas du voyage.

 

Quatre ans plus tard, en s’imposant dans le 80 m haies des Jeux de Berlin 1936, Trebisonda Valla est devenue première femme italienne à remporter une médaille d’or olympique. Elle a par ailleurs établi le nouveau record du monde en demi-finale.

C’était une athlète polyvalente, capable d’obtenir d’excellents résultats dans les épreuves de sprint, les courses d’obstacles et les sauts.

Pour le gouvernement fasciste, elle était l’icône idéale de la jeunesse nationale. Les médias l’ont définie comme « le soleil dans un sourire ». Mussolini a utilisé la victoire de l’athlète italienne à des fins de propagande.

 

Toutefois après ces Jeux Olympiques, Ondina Valla a été contrainte de limiter ses compétitions à cause de problèmes de dos. Elle a mis un terme à sa carrière sportive au début des années 1940. En 1978, elle a subi le vol de sa médaille d’or remportée à Berlin. Six ans plus tard, Primo Nebiolo, alors président de la Fédération italienne d’athlétisme, lui a remis une reproduction.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español
Verified by MonsterInsights