Français FR English EN Italiano IT

Une pétition pour changer le nom de l’Arena

La future Arena de la Porte de la Chapelle à Paris qui devait porter le nom d’Alice Milliat, une pionnière du sport en France devrait finalement s’appeler Arena Adidas – Quartier de la Chapelle. Immédiatement, une pétition a été lancée dans le but de faire  annuler cette décision.

 

A l’origine, le conseil d’administration de la SAE POPB qui exploite l’Accor Arena de Bercy, a remporté un appel d’offres en février dernier pour gérer le futur site, actuellement en construction, pour une période de 10 ans.

 

Selon le Journal Le Monde, lors de son dernier conseil d’administration jeudi, l’approbation aurait été donnée pour nommer le lieu « Adidas – Quartier La Chapelle ». Le fabricant allemand de vêtements de sport paierait 2,8 millions d’euros par an pour les droits de dénomination (naming).

 

Or, le Conseil municipal de Paris avait voté en faveur d’une proposition en 2020 pour appeler cette nouvelle Arena – Alice Milliat. Cette militante du sport féminin aux Jeux olympiques dès 1917 était à l’origine de l’organisation des Jeux mondiaux féminins à Paris en 1922.

Une pétition immédiatement lancée

Dès l’annonce de cette décision prise jeudi, une pétition vient d’être lancée par Nicolas Bonnet-Oulaldj, le président du groupe communiste à la mairie de Paris pour réhabiliter Alice Milliat et le nom de l’Arena.

 

Sur la pétition, on peut y lire que « Faute de volonté politique, il reste encore un long chemin à parcourir pour l’égalité entre les femmes et les hommes dans notre société, mais aussi dans le sport. Les Jeux Olympiques que nous accueillerons à Paris en 2024 sont une occasion unique de mettre en lumière les femmes dans ce milieu très masculin ».

« Au lieu de porter le nom d’Alice Milliat, il s’appellera Adidas – Quartier La Chapelle. Ce revirement n’est pas acceptable ».

Une salle de basket à terme

L’Aréna de la Porte de La Chapelle est prévue pour accueillir les épreuves olympiques et paralympiques de badminton et de taekwondo à Paris 2024. Elle deviendra après les Jeux, le siège du Paris Basketball, un club professionnel français.

 

Le site aura une capacité de 8000 places et pourra atteindre une capacité maximale de 9000.

 

L’entreprise de construction Bouygues a obtenu les droits de conception et de construction du site, qui devrait être achevé un an avant les Jeux.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT