简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español

SMITH Michelle (1969) Irlande / Natation 🟡3 🟠1

L’incroyable progression de la nageuse irlandaise entre Barcelone 1992 et Atlanta 1996 a surpris tous les observateurs. HabituĂ©e Ă  des rĂ©sultats entre la 30e et la 40e place mondiale au moment des Jeux de Barcelone, Michèle Smith se rĂ©vèle Ă  Atlanta en remportant trois finales olympiques et donc trois mĂ©dailles d’or sur 400 m nage libre, sur 200 m quatre nages et 400 m quatre nages.

 

Plusieurs fois contrĂ´lĂ©e et toujours nĂ©gative, la première championne olympique irlandaise souffre malgrĂ© tout d’une rĂ©putation sulfureuse. Son entraĂ®neur et mari, un ancien discobole hollandais, suspendu un temps pour dopage n’y est certainement pas Ă©tranger.

L’Ă©change d’un flacon d’urine lors d’un contrĂ´le antidopage a convaincu le Tribunal Arbitral du sport (TAS) de ses tricheries Ă  rĂ©pĂ©tition. Il l’a suspendu pour 4 ans de toutes compĂ©titions et ainsi mis fin Ă  sa carrière de nageuse.

 

Ses expériences face aux tribunaux du sport lui ont donné le goût du droit. Elle est devenue avocate.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español
Verified by MonsterInsights