简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español

SATOYA Tae (1976) Japon / Ski acrobatique 🟡1 🟠1

En remportant la médaille d’or dans l’épreuve des bosses des Jeux de Nagano 1998, Satoya devient la première japonaise médaillée d’or aux Jeux d’hiver.

Elle confirmera en partie ce résultat surprenant, car elle n’était pas favorite, en obtenant une troisième place aux Jeux de Salt Lake City 2002.

 

Toutefois Satoya se livrera après son titre, à quelques excentricités qui déplairont fortement au reste de la délégation japonaise. D’abord lorsqu’elle boit du champagne à la bouteille devant les caméras de télévisions après sa victoire. L’affaire fait très mauvais effet au pays du soleil levant.

 

Elle poursuit la série en montant sur le podium olympique avec une casquette parce qu’elle se trouve mal coiffée. Quand retentit l’hymne national, cela provoque une vague de réprobations au Japon.

 

Quelques semaine plus tard, elle est totalement déconsidérée pour épouser un homme qui est responsable d’une agression en état d’ébriété. Elle est ainsi privée de sélection pour les championnats du monde de 2005 en Finlande.

 

Après son divorce quelques mois plus tard, elle participe aux Jeux de Turin 2006, puis ceux de Vancouver 2010, mais en raison de plusieurs blessures ne parvient pas à retrouver son niveau. Un bémol toutefois, avant sa chute dans la deuxième manche sur les bosses à Vancouver, elle occupait la deuxième place du classement.

Reste que  finalement le public lui pardonnera ces excentricités et Tae Satoya est une véritable idole dans son pays. Ce statut lui a valu d’apparaître dans des mangas.

 

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español
Verified by MonsterInsights