简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español

RASKA Jiri (1941 – 2012) Tchécoslovaquie / Saut à ski 🟡1 ⚪️1

Immensément célèbre dans son pays où il est considéré comme le plus grand sauteur à ski de tous les temps, le petit garçon est privé de son père qui décède d’une leucémie lorsqu’il a neuf ans. C’est sa mère qui va l’élever seule avec ses trois frères et sœurs.

 

Son intérêt pour les sports d’hiver lui vient grâce à son cousin et son oncle, tous deux sauteurs actifs, qui l’ont pris comme disciple. Il intègre rapidement l’équipe nationale et assiste aux Jeux d’hiver d’Innsbrück 1964 à titre de remplaçant.

 

À Grenoble 1968, alors que Raska se serait contenté d’une place d’honneur, il réalise un saut impressionnant (photo) qui s’achève un mètre derrière celui qui mène la compétition, l’Autrichien Baldur Preimi. Mais le saut est tellement beau, tellement pur qu’il rafle la meilleure note de style et Raska emporte la médaille d’or.

 

Il devient ainsi le premier tchèque champion olympique aux Jeux d’hiver. Plus tard dans la semaine, il est médaillé d’argent au grand tremplin derrière le soviétique Vladimir Beloussov.

L’année suivante, Raska battra le record du monde du saut le plus long. Il réalise un vol de 164 m. Le record tiendra une journée battu d’un mètre par l’Allemand Manfred Wolf.

 

Raska prend alors la décision d’arrêter le saut à ski lorsqu’un junior sera capable de le battre. En 1976, l’un d’eux y est parvenu et Raska est devenu entraîneur.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español
Verified by MonsterInsights