Français FR English EN

Pas né sous la bonne étoile olympique

Cornelius Warmerdam (1915 – 2001) était un américain, mais d’origine néerlandaise ce qui lui valait le surnom de « Dutch ». Très jeune, le garçon est attiré par le saut à la perche qu’il pratique assidument avec une branche de pêcher coupée dans le verger familial.

 

A force d’entrainement, il essaie d’intégrer l’université, mais il est recalé. Finalement, c’est un agent qui le repère dans la propriété familiale où il aide son père, fermier. Il intègre enfin comme étudiant l’Université de Californie qui lui permettra de progresser et disputer quelques compétitions nationales.

 

Hélas pour lui, il atteint le plus haut niveau mondial en 1940 au moment où débute en Europe, la deuxième guerre mondiale. Les Jeux de Tokyo 1940 ne seront pas célébrés, pas plus que ceux de 1944 qui auraient dû se dérouler à Londres.

Warmerdam va néanmoins continuer de dominer la discipline jusqu’en… 1945. Il va battre dans l’intervalle 13 records mondiaux.

 

Plus tard, il enseignera l’éducation physique et sera l’entraîneur du club de Fresno. En dépit de l’absence sur son palmarès de titres olympiques et mondiaux, Cornélius Warmerdam a été élu au Temple de la renommée de l’athlétisme mondial.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN