Français FR English EN

Un monument historique réhabilité grâce aux Jeux

Les élus communistes de la Ville de Paris ont dénoncé cette semaine, « l’héritage insuffisant » que les Jeux de Paris 2024 laisseraient à la capitale. Pourtant, l’ensemble des chantiers actuellement en cours de réalisation ou en passe de l’être, notamment en banlieue Nord, peut parfois donner le vertige.

 

Si la ville de Paris est effectivement peu concernée par les nouveaux sites à l’exception de l’Arena de la Porte de la Chapelle, dès qu’on franchit le périphérique Nord, les grues et les engins de chantiers sont partout : A Saint-Denis avec le Centre Aquatique et le Village des athlètes, à Dugny avec le village des médias, au Bourget avec les équipements sportifs et le parc des expos, à la Courneuve ou encore Saint-Ouen.

Il n’y a pas que la compétition olympique concernée

En marge des sites prévus exclusivement pour la compétition, il y a tous ces projets d’aménagements de complexes existants qui serviront de base d’entrainement pour les athlètes avant leur compétition.

 

La Grande Nef lors de sa construction en 1968

Parmi les projets les plus remarquables, citons la Grande Nef de Saint-Ouen, un bâtiment inscrit à l’inventaire des monuments historiques en 2007 qui jadis accueillait des manifestations sportives et culturelles. Ce bâtiment remarquable est composé de deux arcs de béton qui soutiennent un toit de 3000 m2 de forme paraboloïde.

 

Situé à l’extrême sud de L’Ile-des Vannes, le complexe sportif est actuellement fermé. Mais dans le cadre des prochains Jeux olympiques, il va être réhabilité. Les travaux commenceront en avril de l’année prochaine et la Grande Nef rénovée sera opérationnelle au début de l’année 2024.

L’équipement accueillera les entrainements des boxeurs, des pratiquants de la boccia, les athlètes et les para-athlètes.

 

La Grande Nef après sa réhabilitation en 2024

Dans le programme de réhabilitation il est prévu une restauration des équipements actuels, une remise aux normes de l’établissement notamment pour l’accessibilité des handicapés, ainsi qu’un nouveau parquet.

12,5 millions d’euros sont prévus pour cela.

 

 

 


La légende du marathon à Paris pour un défi hors norme

Le 31 octobre prochain, à 1000 jours très précisément des Jeux de Paris 2024, un événement grand public est prévu à Paris et sur les Champs-Élysées. En effet, pour marquer ce cap, les organisateurs des Jeux ont invité le double champion olympique du marathon Eliud Kipchoge pour réaliser un défi. Le célèbre coureur kényan partira le dernier d’une course de 5 km dans les rues de Paris disputée par 2 000 coureurs amateurs.

Ces derniers seront répartis par catégorie, des plus lents aux plus rapides et partiront simultanément. Lorsque tous seront partis, Eliud Kipchoge s’élancera à son tour dans une course poursuite. Tous ceux qui parviendront à terminer leur 5 km avant la légende bénéficieront d’un dossard pour participer au marathon grand public lors des Jeux de Paris 2024.

Les participants seront tirés au sort parmi les membres du Club Paris 2024 qui se seront inscrits au challenge ou sur la page Instagram du sponsor du défi, le groupe Orange.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN