简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español

LUNETTE CONNECTÉE / Technologie

On peut penser parfois que certains sportifs portent des lunettes sombres le soir pour frimer, mais ce n’est pas toujours vrai. En journée cela sert à se protéger des ultraviolets, mais le soir, ce peut être pour se protéger du halo des projecteurs, voire des insectes volants comme ses bobongs qui avaient envahis le ciel de Sydney en 2000 et qui peuvent compromettre une performance s’ils se fichent dans l’œil.

 

Mais l’avenir est à ces lunettes incorporant des écouteurs pour écouter de la musique par exemple ou plus sophistiqué encore, celles capables d’incorporer de la réalité augmentée. C’est à dire que le sportif pendant sa performance recevra en temps réel sur le verre de ces lunettes des informations complémentaires comme une carte, une information sur le parcours, la position de ses adversaires, dès lors qu’il serait connecté à un Internet mobile et qu’il en ferait la demande de vive voix.

 

Mais il y a mieux encore avec l’invention des diplômés du Lakeside High School de Seattle, l’école créée par Bill Gates.

Ils viennent de créer une solution pour les athlètes qui sont privés de partenaires pendant ces temps de pandémie.

 

L’outil s’appelle Ghost Pacer (photo d’illustration). C’est un ensemble de lunettes de réalité augmentée avec un système optique breveté et qui ne pèse que 90 grammes.

Ghost Pacer créé un avatar holographique réaliste dans un espace 3D que les utilisateurs peuvent affronter à l’extérieur. Ils peuvent ainsi courir contre l’avatar d’un habituel partenaire d’entrainement et profiter de leur performance même pendant leur absence.

 

On le voit, l’intelligence artificielle est déjà au service de la performance.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español
Verified by MonsterInsights