Français FR English EN

LOUNDRAS Dimitrios (1885 – 1970) Grèce / Gymnastique (0 – 0 – 1)

Lorsque Dimitrios Loundras s’est éteint à 85 ans, il était le dernier survivant des premiers Jeux olympiques d’Athènes 1896. Et pour cause, il n’avait que 10 ans et 218 jours au moment où il a reçu une médaille de bronze dans l’épreuve par équipe de gymnastique. De fait, il est le plus jeune médaillé aux Jeux de tous les temps, loin devant le Français Noël Vandernotte qui avait déjà 12 ans et demi lorsqu’il a été médaillé en aviron. L’un et l’autre serait d’ailleurs devancé par un jeune Français de 7 ans qui aurait été médaillé dans un bateau hollandais aux Jeux de Paris en 1900 mais dont on a perdu toute trace.

Loundras est devenu plus tard un officier de la Marine royale grecque. Il a combattu pendant la Première Guerre mondiale, avant de prendre sa retraite avec le grade de contre-amiral en 1935. Lors du déclenchement de la guerre gréco-italienne en 1940, il est rappelé au service actif et nommé chef du Commandement naval égéen. Il a finalement pris sa retraite en 1945 en tant que vice-amiral.

À partir de 1924, il était membre du Comité olympique grec et en 1936, il est nommé préfet de Lesbos, mais il a démissionne quelques mois plus tard.

Après la Seconde Guerre mondiale, il a joué un rôle de premier plan dans la création de la Fédération hellénique de tir sportif dont il est devenu son premier président. En 1964, il a été honoré par le Secrétariat général des sports pour sa contribution aux sports avec le titre de brigadier supérieur du bataillon George I de Grèce.

Français FR English EN