Français FR English EN Italiano IT

Le bien vilain geste d’un porte-drapeau

Jury Chechi a reçu cet étrange prénom de ses parents en hommage au cosmonaute Youri Gagarine, le premier homme dans l’espace.

C’est donc presque tout naturellement que Jury Chechi a pratiqué la gymnastique afin de défier à son tour l’apesanteur. C’est ainsi qu’il a remporté le titre olympique aux anneaux à Atlanta 1996.

 

Huit ans plus tard, alors qu’il disputait les Jeux d’Athènes 2004 à 35 ans, il n’a pu faire mieux que troisième dans cette discipline.

 

C’est là que Jury Chechi (né en 1969) manquera de hauteur. Ce qu’il aurait pu considérer comme un exploit compte tenu de son âge a été entaché par un mauvais geste de sa part sur le podium. Non seulement, il s’est montré démonstratif et fait mine d’être le vainqueur du concours (photo), mais de plus, il a seulement serré la main du Bulgare Yordan Yovchev, le médaillé d’argent considérant qu’il aurait dû remporter la médaille d’or.

C’est ainsi que le vainqueur, le Grec Dimosthenis Tampakos s’est retrouvé tout déconfit.

 

Alors qu’il avait été privé des Jeux de Barcelone 1992 et de Sydney 2000 en raison de blessures graves, Chechi venait d’être désigné comme porte-drapeau de l’équipe italienne lors des Jeux d’Athènes. Il laissera ainsi une bien mauvaise image de quelqu’un qui aurait dû se montrer exemplaire.

 

Il semble pourtant que le Comité olympique italien ne lui en ai pas tenu rigueur, puis Chechi a participé deux ans plus tard à la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques d’hiver de Turin 2006.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT
Verified by MonsterInsights