La Suisse enthousiaste à l’idée des Jeux

Tandis que la ville de Sapporo jadis favorite à l’accueil des Jeux d’hiver 2030 a définitivement décidé de jeter l’éponge, en Suisse au contraire, c’est l’enthousiasme. C’est ainsi que la candidature de la Suisse pour accueillir les Jeux a reçu un élan massif  dans un nouveau sondage. 55 % des personnes interrogées soutiennent l’idée.

 

Les promoteurs des Jeux, le Comité olympique Suisse (Swiss Olympic) peut se frotter les mains. Une fois l’étude de faisabilité réalisée cet été qui prévoit d’aller de l’avant et qui engage l’ensemble du pays, voilà qu’aujourd’hui une majorité d’helvètes est favorable à l’accueil des Jeux d’hiver dans le pays.

 

Cela n’a rien d’anodin car en 2018, près de 54% des habitants du canton du Valais avaient voté contre une proposition de financement pour la candidature aux Jeux olympiques d’hiver de 2026 à Sion, stoppant ainsi le projet.

En 2013, près de 53% avaient voté contre un projet Davos-St. Moritz, mettant fin au projet potentiel de candidature pour les Jeux olympiques d’hiver de 2022 avant même son commencement.

Un pays entier concerné

Aujourd’hui, la clé du changement d’attitude réside dans la promesse d’organiser les Jeux dans toute la Suisse (photo) et d’utiliser autant que possible toutes les installations existantes.

 

Dans cette enquête réalisée les 19 et 20 septembre, près de 30.000 personnes ont répondu « oui » ou « probablement oui » lorsqu’on leur a demandé si elles soutiendraient une offre. Seule 41% renoncent à l’idée des Jeux.

 

« Les résultats de cette enquête confirment que nos projets olympiques vont dans la bonne direction », a déclaré au journal Tages-Anzeiger le porte-parole de Swiss Olympic, Alexander Wäfler.

 

Les résultats de l’étude de faisabilité devraient être présentés à la commission exécutive de Swiss Olympic plus tard ce mois-ci. Une fois les discussions menées avec le Parlement suisse du sport, une décision formelle sur la candidature ou non sera prise.

Il reste possible qu’une candidature pour les Jeux olympiques d’hiver de 2034 soit une préférence, ce qui opposerait la Suisse à Salt Lake City et aux Japonais de Sapporo qui entendent peaufiner leur projet olympique pour cette échéance. L’affaire doit être discutée dans la semaine au Comité olympique japonais.

 

Les deux autres candidats potentiels pour les Jeux de 2030 sont Stockholm, la capitale suédoise qui fait équipe avec les sites de Falun, Ostersund et Are et la candidature des Alpes Françaises avec les régions françaises d’Auvergne-Rhône-Alpes et de Provence-Alpes-Côte d’Azur.

 


Macron premier supporter des Paralympiques

Le président français Emmanuel Macron a profité de sa présence à la Journée paralympique à Paris pour exhorter le public à acheter des billets pour les Jeux paralympiques dont la vente débute aujourd’hui.

 

2,8 millions sont disponibles selon le principe de premier arrivé, premier servi. Macron a souligné que 50% des billets sont à moins de 24 € et les plus cher sont à 100 € maximum. Des tarifs qui devraient permettre de garnir toutes les tribunes de tous les stades.

On assisterait alors aux véritables Jeux populaires souhaités initialement par les organisateurs.

 

Emmanuel Macron a participé à un match de basket-ball en fauteuil roulant sur la place de la République, lieu des célébrations de cette année (photo). Il a également joué au tennis de table avec Marie Bochet, huit fois médaillée d’or paralympique de ski alpin. Près de 100 athlètes ont participé à la Journée paralympique, rejoints par des dizaines de milliers de spectateurs.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Verified by MonsterInsights