La Cour invite à conclure un partenariat majeur

La Cour des comptes vient de faire part de ses préoccupations concernant le niveau de dépenses prévu par les organisateurs pour l’organisation des Jeux olympiques de Paris 2024. Elle invite à trouver de nouveaux partenaires.

 

Le dernier rapport établi par la Cour des comptes a découvert que « de nombreuses incertitudes et risques subsistent » après l’examen du budget de Paris 2024, selon le journal Le Monde qui rapporte l’information. Cette même Cour des comptes avait déjà fait une observation comparable au début de l’année.

 

On sait que le comité d’organisation a estimé que son budget de fonctionnement pour les Jeux devrait augmenter de 10 % pour atteindre 4,4 milliards d’euros, en partie à cause de l’impact de l’inflation. C’est sur cette base que vient de se prononcer la Cour des Comptes.

Elle rappelle que le coût des Jeux a augmenté des « deux tiers » depuis l’élaboration initiale des propositions pour une candidature de Paris en 2017. Mais plus épineux, elle fait remarquer que les organisateurs avaient une « méconnaissance incompréhensible du cahier des charges du CIO et de la difficulté, voire de l’impossibilité, de le remettre en cause ».

LVMH se fait prier pour signer un partenariat

La Cour des comptes présidée par l’ancien ministre et Commissaire européen Pierre Moscovici (photo) a souligné l’importance d’assurer « un effort continu et systématique de recherche de nouvelles optimisations » et de ne pas dépasser les « plafonds de dépenses alloués aux directions du COJOP « .

« Si le niveau des ressources retenues paraît plausible, des incertitudes substantielles subsistent, notamment pour les partenariats domestiques », écrivent les auditeurs dans le rapport cité par Le Monde.

Toutefois, la Cour des comptes a exprimé son optimisme à l’égard des discussions entre Paris 2024 et Louis Vuitton – Moët Hennessy (LVMH) sur la conclusion d’un contrat de sponsoring, accord qui est envisagé depuis presque 18 mois mais qui tarde à être conclu. L’accord pourrait être signé d’ici l’été 2023.

 

La société de luxe pourrait rejoindre le groupe des cinq sponsors premium de Paris 2024, qui comprend l’opérateur de réseau mobile Orange, le distributeur Carrefour, le groupe bancaire BPCE, la compagnie d’électricité EDF et le groupe pharmaceutique Sanofi.

 

Le nouveau partenaire doit être prêt à payer plus de 100 millions d’euros. Le groupe LVMH a généré un revenu net de 14,1 milliards d’euros l’année dernière et peut être considéré comme un choix prioritaire.

 

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Verified by MonsterInsights