简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español

KRAENZLEIN Alvin (1876-1928) États-Unis / Athlétisme 🟡 4

C’est l’un des plus grands champions du début du siècle. Cet Américain d’origine allemande, que son père avait abandonné quelques années plus tôt, intègre l’Université de Pennsylvanie pour y faire ses études de médecine.

 

C’est là qu’il découvre les haies et qu’il invente cette technique qui consiste à franchir la haie, jambe tendue afin de l’effacer plutôt que la sauter. Il avale ainsi cinq records du monde avant de se rendre aux Jeux de Paris 1900.

 

Il y sera le premier quadruple médaillé d’or lors des mêmes Jeux. Kraenzlein est surtout champion du saut en longueur en l’absence de Meyer Prinstein, son plus dangereux concurrent, qui a choisi de ne pas participer afin de ne pas concourir un dimanche par convictions religieuses.

Les deux champions auraient pu s’affronter le lundi, mais Kraenzlein refuse. Les deux hommes en sont même venus aux mains.

 

Alvin Kraenzlein

Pourtant ce titre n’est pas usurpé. Les jours suivants il s’adjuge le 110 m haies, le 60 m et le 200 m haies. Ces deux dernières disciplines ne figurent plus au programme des Jeux depuis longtemps.

 

Après ses exploits parisiens, Kraenzlein en dépit d’un diplôme dentaire devient entraîneur. Il prendra même en main la sélection allemande avant que la première guerre mondiale n’éclate et qu’il choisisse de rentrer aux États-Unis.

Il a été élu en 1974 au Temple de la renommée de l’athlétisme mondial.

简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español
Verified by MonsterInsights