Français FR English EN Italiano IT

FLEMMING Peggy (1948) États-Unis / Patinage artistique 🟡1

Pas une patineuse ne peut rêver de plus beau surnom que celui de Peggy Flemming. Les spécialistes l’appellent « Peggy la Magnifique ». Médaille d’or aux Jeux de Grenoble 1968, elle démontre sur la glace, une élégance et une grâce rares. Cela met plus encore en relief ses trois titres de championne du monde consécutifs à partir de 1966.

 

En remportant sa médaille d’or, Peggy Flemming est non seulement la seule Américaine médaillée à Grenoble, mais elle redonne des couleurs au patinage artistique américain. Le pays a été totalement décimé en 1961 alors que la délégation se rend aux championnats du monde à Prague.

Le Boeing 707 qui les transporte s’écrase juste avant l’atterrissage à Bruxelles. Les 76 passagers trouvent la mort dont tous les membres de l’équipe et notamment William Kipp, l’entraineur de Peggy Flemming. Elle n’a alors que 12 ans et n’est pas encore sélectionnable.

 

Après ce titre olympique, Peggy Flemming est devenue professionnelle. Puis elle va devenir une très influente consultante pour la télévision américaine lors des retransmissions aux Jeux.

Elle exploitait par ailleurs avec son mari, un vignoble dans la Napa Valley en Californie. Les bénéfices des ventes revenaient à une association soutenant la recherche contre le cancer du sein que Peggy Flemming avait vaincu à la fin des années 1990.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT
Verified by MonsterInsights