French FR English EN Japanese JA Spanish ES

EVANS Janet (1971) États-Unis / Natation 🟡4 ⚪️1

Des chercheurs ont démontré que ce petit bout de femme de 1,66 m pour 42 kg possède un coefficient de finesse et de flottabilité tel, que rien ne peut l’empêcher de tout rafler dans le bassin de Séoul 1988. Pourtant à côté des nageuses Est-allemandes, elle a l’air d’une petite fille.

Elle remporte trois médailles d’or sur 400, 800 m nage libre ainsi que sur 400 m quatre nages.

 

Quatre ans plus tard à Barcelone, âgée de 21 ans, elle vient défendre ses titres. Elle en conserve un seul, sur 800 m et prend une deuxième place au 400 m nage libre. Sur les conseils de son entraîneur, elle poursuit sa carrière jusqu’aux Jeux d’Atlanta 1996. De mauvais conseils puisqu’elle peine à atteindre la finale du 800 m où elle prendra une piètre sixième place. Janet Evans a perdu sa pointe de vitesse, mais reste sa légende !

 

Janet Evans aux côtés du maire de Los Angeles, Eric Garcetti. Elle porte désormais la parole des athlètes américains

Après avoir pris sa retraite de la natation en compétition, elle a été conférencière et porte parole de plusieurs sociétés américaines. Evans a été intronisé au Temple de la renommée de la natation internationale en tant que « nageur d’honneur » en 2001. Elle fait désormais partie du Comité d’organisation des Jeux de Los Angeles 2028 avec le titre d’officier en chef des athlètes.

Favorable à l’expression des athlètes sur les sujets autres que sportifs, Janet Evans a immédiatement fait savoir que les athlètes seraient autorisés à s’exprimer librement lors des Jeux de LA 28. Des propos tenus après le mouvement Black Lives Matter.

close

Voulez-vous recevoir chaque jeudi, nos articles de la semaine ?

Rien de plus simple, inscrivez-vous à notre newsletter !

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.