Français FR English EN Italiano IT

ESTIARTE Manuel (1961) Espagne / Water-polo 🟡1 ⚪️1

Avec 580 sélections et plus de 1500 buts en vingt années au plus haut niveau international, Manuel Estiarte est considéré comme le meilleur joueur espagnol de tous les temps et comme l’un des meilleurs joueurs au monde ayant été élu à sept reprises consécutivement « Best Player in the World » entre 1986 et 1992.

 

Parmi ses titres les plus importants figurent l’or olympique à Atlanta 1996 avec l’équipe d’Espagne et le championnat du monde à Perth en 1998.

 

Estiarte a participé à six Jeux olympiques, de Moscou 1980 à Sydney 2000 et pris également une médaille d’argent aux Jeux de Barcelone 1992.

Pour gagner la médaille d’argent à Barcelone, battu à la 3ème prolongation par l’Italie et gagner le titre olympique à Atlanta devant ses mêmes italiens, l’équipe espagnole pouvait également compter sur Daniel Balart (1973) Salva Gomez dit Chava (1968) qui a disputé 5 Jeux olympiques entre 1988 et 2004, Miguel Angel Oca (1970) qui entraine aujourd’hui l’équipe féminine espagnole, Sergi Pedrerol (1969) Jordi Sans dit Chiqui (1965) Pedro Garcia Agüado (1968) devenu présentateur à la télévision espagnole.

Dans cette équipe figurait également Jesus Rollan (voir ci-dessous).

 

Estiarte a mis un terme à sa carrière internationale en 2000 juste avant de rejoindre le Comité international Olympique (CIO) pour un mandat de six ans. Ami de longue date du célèbre entraineur de football Pep Guardiola, il le rejoint pour la première fois au FC Barcelone, avant de le suivre au Bayern Munich puis à Manchester City.

Jesus Rollan (1968 – 2006) Espagne – Water-polo 1🟡 1⚪️

Jesus Rollan était le gardien de but de cette grande équipe de water-polo espagnole. C’était aussi un ami de l’infante Cristina, la fille du Roi d’Espagne. C’est lui qui lui avait présenté celui qui deviendra son mari, le handballeur Iñaki Urdangarín.

Il en avait été bien mal récompensé puisqu’il n’avait pas même été invité au mariage.

 

Jesus Rollan menait une vie assez dissolue et vivait très mal l’arrêt de sa carrière. Dépressif, consommateur de drogue et entré dans la spirale de l’autodestruction, il s’est donné la mort à 38 ans.

 

La Fédération Espagnole de water-polo a créé un challenge à son nom. Il est décerné tous les ans au gardien qui a encaissé le moins de buts dans la saison.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT