Français FR English EN 日本語 JA

Les Jeux de la jeunesse de Dakar 2022 sont décalés de quatre ans

Les Jeux olympique de la Jeunesse d’été en 2022 au Sénégal sont reportés de quatre ans. C’est le président du CIO, Thomas Bach qui l’a annoncé à l’issue d’une réunion de la commission exécutive. Ce dernier considère que les JOJ d’été en 2022 aurait provoqué un embouteillage d’événements olympiques difficile à surmonter pour l’ensemble du mouvement olympique avec le report d’un an des Jeux de Tokyo 2020 et la venue des Jeux d’hiver de Pékin en 2022, les Jeux de la Jeunesse de Dakar en 2022, les Jeux de la Jeunesse d’hiver de Gangwon en 2024 et les Jeux de Paris en 2024.

Ainsi donc le premier événement olympique de l’histoire organisé sur le sol africain, se déroulera en 2026.
Selon Thomas Bach, la demande de report émanerait des autorités sénégalaises. Macky Sall, le chef de l’Etat, l’a formulée lui-même lors d’un entretien téléphonique avec le président du CIO lundi 13 juillet. La commission exécutive a donné son feu vert.
Thomas Bach ne s’en est pas caché : la crise sanitaire n’explique pas à elle seule le report à l’année 2026. Reste qu’en laissant s’installer un vide de huit ans entre les JOJ de Buenos Aires en 2018 et ceux de Dakar en 2026, le CIO prive une génération entière d’espoirs olympiques.

Du coup, la Thaïlande avec Bangkok, la Colombie avec Bogotá et l’Inde avec Bombay, candidates pour les JOJ de 2026 devront reporter leur candidature de quatre ans. La volonté du comité olympique indien est même très forte puisque le pays envisage d’être non seulement candidat à l’organisation des JOJ de 2030, mais également aux Jeux olympiques de 2032.

close

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir chaque jeudi

* ou tous les jours pendant TOKYO 2020

toutes les infos olympiques de la semaine

AUCUN COMMENTAIRE

Désolé, les commentaires ne sont pas autorisés sur cet article

Français FR English EN 日本語 JA