Chinese (Simplified) ZH-CN French FR English EN Japanese JA

ComitĂ© Olympique IRAK (IRQ) : 🟠1

Depuis l’origine des Jeux, l’Irak n’a remportĂ© qu’une seule mĂ©daille olympique. Autant dire que ce grand pays du Moyen-Orient ne compte pas vraiment dans l’histoire des Jeux. Pourtant, si sa prĂ©sence depuis 1948 est relativement discrĂšte sur le plan sportif, elle l’est moins sur le plan diplomatique.

 

Lors des Jeux d’AthĂšnes 2004, la formation irakienne dĂ©fraie la chronique lors de la cĂ©rĂ©monie d’ouverture. Les 23 athlĂštes irakiens sont ovationnĂ©s par tout le stade. Quelque treize mois plus tĂŽt, l’Irak est en guerre et les sportifs prĂ©sents ne doivent leur participation qu’à la faveur d’une prĂ©paration rocambolesque Ă  l’étranger.

Il a fallu dĂ©ployer des trĂ©sors d’inventivitĂ© pour assurer la protection des athlĂštes irakiens.

L’entrĂ©e de l’équipe de football dans le tournoi olympique ne passe pas inaperçue non plus. Elle bat le Portugal 4 Ă  2. Mais ce n’est qu’un hors d’Ɠuvre. Les Irakiens enchaĂźnent les matches et les victoires pour atteindre les demi-finales et s’incliner face au Paraguay.

Une demi-finale qui valait largement une mĂ©daille d‘or en dĂ©pit d’une dĂ©faite lors de la petite finale face Ă  l’Italie.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.