简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español

Un canular qui fait froid dans le dos

Même si avec le temps, on peut qualifier l’événement de canular, ce qui se passe lors des Jeux de Munich 1972 dans le final du marathon est tout simplement ahurissant.

Tandis que l’Américain Franck Shorter s’approchait du stade pour y triompher, un étudiant allemand Norbert Sudhaus l’a précédé et est entré en premier dans le stade olympique vêtu d’un maillot bleu et d’un short orange, la tenue des athlètes ouest-allemand.

 

Franck Shorter, le véritable vainqueur du marathon

Pensant qu’il était le vainqueur, la foule a commencé à l’encourager avant que les officiels ne se rendent compte de la supercherie et que Sudhaus soit escorté hors de la piste par la sécurité.

 

En arrivant 35 secondes plus tard, Shorter était perplexe de voir quelqu’un devant lui et d’entendre les huées qui étaient destinés à Sudhaus. Une fois l’imposteur disparu, Shorter a été à son tour acclamé jusqu’à ce qu’il franchisse la ligne d’arrivée.

 

Reste qu’après l’attentat anti-israélien qui avait eut lieu quelques jours plus tôt, cet événement, le dernier jour venait confirmer que la sécurité n’était pas l’élément le plus efficace des Jeux munichois.

AUCUN COMMENTAIRE

Désolé, les commentaires ne sont pas autorisés sur cet article

简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español
Verified by MonsterInsights