简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español

Bach chez Hidalgo pour tout savoir !

Le président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach, qui se remet du COVID-19 n’assistera finalement pas à la finale de la Coupe du monde de football à Doha. En revanche, il s’est rendu à Paris vendredi pour s’entretenir avec la maire de la ville, Anne Hidalgo.

 

Bach a rencontré Anne Hidalgo à l’Hôtel de Ville (photo) pour discuter des préparatifs des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024. Il a accompagné ensuite la Maire de Paris à une réunion du conseil d’administration de la société de livraison des ouvrages olympiques (Solideo) qu’elle présidait.

Il était question de savoir s’il faut réviser le budget actuel de la société d’économie mixte en raison des effets de l’inflation.

La Solideo est responsable de la construction des sites pérennes des Jeux de Paris 2024 et disposait d’un budget de 3,7 milliards d’euros, dont 1,6 milliard d’euros de financement public.

 

A l’issue du conseil (photo), la Solideo a annoncé qu’elle envisageait un surcoût de 150 millions d’euros en raison de la hausse des prix de la construction et des matières premières et de la désorganisation des chaînes d’approvisionnement.

Malgré les difficultés financières, le directeur général de Solideo, Nicolas Ferrand, a déclaré que l’entreprise était confiante de livrer les Jeux dans les délais et dans les limites du budget, comme l’a rapporté l’Agence France Presse.

« Le financement supplémentaire voté aujourd’hui par le conseil d’administration ne fait que répondre aux conséquences de la guerre en Ukraine et de la crise du COVID en Chine ».

En tenant compte des coûts supplémentaires, le budget de Solideo s’élève désormais à 4,4 milliards d’euros dont 1,7 milliard d’euros de financement public.

Autres sujets abordés avec le COJOP

Parmi les sujets abordés figurait également la privatisation du groupe RATP, un opérateur public de transport public en France. La question de la sécurité a également été abordée, Hidalgo affirmant que les autorités collaboreraient ensemble ajoutant que « la bonne coordination dans le travail de sécurisation des Jeux rend les acteurs confiants pour relever les défis, notamment sur la cérémonie d’ouverture ».

 

Dans le cadre de sa visite, Thomas Bach qui était accompagné de son directeur exécutif Christophe Dubi et directeur général du CIO, Christophe de Kepper a également rencontré Bernard Arnault, président de Louis Vuitton.

Plusieurs sources ont déclaré que les pourparlers sur l’entrée de l’entreprise de mode dans la catégorie des sponsors premium pour Paris 2024 « progressaient de manière positive ».

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español
Verified by MonsterInsights