简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español

ALLAIS Emile (1912- 2012) France / Ski alpin 🟠1

Pionnier du ski alpin en France, Emile Allais participe aux premiers Jeux d’hiver de Garmisch-Partenkirchen 1936 où le ski de glisse est admis au programme olympique pour la première fois. Emile Allais y remporte la médaille de bronze dans la seule épreuve en compétition, le combiné (descente et slalom).

 

C’est une déception pour celui qui sera l’année suivante le meilleur skieur de l’année, en remportant trois médailles d’or au combiné, en descente et en slalom spécial lors d’un championnat du monde.

 

Émile Allais est également l’inventeur d’une technique qui fait encore école aujourd’hui. Il est le premier à skier avec des spatules parallèles.

 

Devenu moniteur de ski avant la deuxième guerre mondiale, il s’engage dans la résistance avant de devenir, à l’armistice, directeur de l’école nationale du ski français qui va former des bataillons de moniteurs. Mais le rôle est trop étroit pour lui et il part au Chili où il formera les équipes canadiennes, puis américaines qui participent aux Jeux d’hiver de l’après-guerre.

 

Après quoi, il rentre à Chamonix où il passera le reste de sa vie… à skier. Il participait encore à des compétitions à l’âge de 100 ans, quelques mois avant sa mort.

Particularité du champion, Emile Allais s’était cassé une jambe lors de son service militaire chez les Chasseurs Alpins. Il avait perdu 3cm. À l’occasion d’une nouvelle fracture, le médecin lui avait également réduit l’autre jambe de 3 cm.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

简体中文FrançaisEnglishItaliano日本語Español
Verified by MonsterInsights