Français FR English EN Italiano IT

Pas de huis clos, mais pas de grand public non plus

Les organisateurs des Jeux de Pékin 2022 ont confirmé ce qu’on pressentait depuis plusieurs semaines, aucun billet ne sera vendu au grand public pour assister aux épreuves olympiques. Des exceptions demeurent toutefois.

 

Comme à l’occasion des épreuves-tests, les gradins risquent de sonner creux pendant les Jeux.

Les préoccupations liées au COVID-19 sont la cause principale de cette décision, toutefois des billets seront disponibles pour les Jeux olympiques d’hiver mais uniquement dans le cadre « d’un programme adapté qui invitera des groupes de spectateurs à être présents sur site pendant les Jeux ».

Les organisateurs n’ont pas précisé qui, ni combien, pourront entrer sur les sites, mais il faut s’attendre a un nombre très limité de spectateurs. Toutefois à la différence des Jeux de Tokyo, le mot huis-clos n’a pas été prononcé par les organisateurs.

On peut penser que les jeunes des écoles et des dignitaires du régime bénéficieront de sésames. Tous devront bien sûr être triplement vaccinés.

 

Pékin 2022 sera la deuxième édition consécutive des Jeux olympiques à se tenir sans la présence du grand public après les Jeux de Tokyo 2020 l’été dernier.

 

Le CIO a fait pression publiquement et en privé pour que les spectateurs puissent assister aux Jeux, mais il avait indiqué que seuls les organisateurs avaient le pouvoir de décision en la matière.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN Italiano IT