Français FR English EN 日本語 JA

Offensive française pour le sport au féminin

14 associations et clubs parisiens ont été sélectionnés pour participer à un projet Paris 2024 visant à favoriser l’accès des femmes aux activités sportives à Paris et en banlieue. Dans le même temps, la ministre des sports et la nouvelle présidente du CNOSF ont signé un accord visant à promouvoir l’égalité des sexes dans le sport.

 

« Paris Sportives » a été lancé en 2020, dans le cadre d’une initiative Héritage Paris 2024. L’objectif est de permettre aux associations de se réapproprier l’espace public. Il est également de permettre aux femmes de pratiquer des activités sportives soit au travers d’un club, soit gratuitement, juste pour le plaisir.

Sept projets de basket-ball sont soutenus, quatre de football et un de handball. A cela, s’ajoute deux autres projets multisports.

 

C’est ainsi que les 14 associations accueillent des jeunes filles, des jeunes femmes, voire des mères de famille qui souhaitent reprendre ou découvrir une activité physique. Ces dernières disposent d’équipements sportifs proches de chez elle. La plupart du temps, elles ignoraient qu’ils pouvaient être en accès libre.

Ce sont pour la plupart des personnes qui veulent prendre du temps pour elles, prendre soin de leur santé et créer des liens avec d’autres femmes de leur quartier.

 

Des moniteurs de sport sont mis à disposition (photo). Il permet outre l’activité sportive, des séances de fitness, de stretching, de musculation.

 

Le programme vient d’être reconduit pour 2022. Souhaitons qu’après les Jeux de 2024, la ville de Paris qui finance le projet à hauteur de 100.000 euros avec le COJO Paris 2024 continuera de soutenir l’initiative. Car c’est bien d’une initiative Héritage Paris 2024 dont il est question.

Égalité des sexes dans le sport

En tout cas cette initiative est à rapprocher de l’accord passé entre la ministre française des Sports Roxana Maracineanu et Brigitte Henriques (photo), la nouvelle présidente du Comité national olympique et sportif français (CNOSF).

Elles ont signé un accord visant à promouvoir l’égalité des sexes avant les Jeux olympiques de Paris 2024. Un accord signé dans le cadre du Forum Génération Égalité.

 

Le texte prévoit six propositions notamment la promotion du leadership féminin et l’égalité des femmes, l’amélioration de l’équilibre entre les sexes dans la gouvernance du sport et la prévention à la violence sexiste. Combler l’écart d’investissement dans le sport féminin figurait également parmi les propositions retenues. Il est aussi question de promouvoir l’égalité des chances économiques pour les femmes et les filles.

Enfin, l’accord entend soutenir la participation des femmes et leur représentation sans préjugés dans les médias.

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Français FR English EN 日本語 JA