French FR English EN Japanese JA Spanish ES

MARTIKAN Michal (1979) Slovaquie / Canoë-kayak 🟡2 ⚪️2 🟠1

Tout au long de sa carrière dans les bassins d’eaux vives, Michal Martikan n’aura qu’un adversaire, son rival français Tony Estanguet. Néanmoins, Michal Martikan reste à ce jour l’un des plus grands céistes, depuis sa victoire lors des Jeux d’Atlanta 1996, date à laquelle il remporte son premier titre olympique.

Il sera sacré douze ans plus tard dans le bassin en eaux vives de Pékin 2008 pour une deuxième médaille d’or.

En revanche, à Athènes 2004 et à Sydney 2000, il est devancé par le champion Français Tony Estanguet. C’est une pénalité de deux secondes qui le prive de la médaille d’or à Athènes alors qu’il n’échoue que de 12 centièmes de secondes. Il sera encore devancé par Tony Estanguet aux Jeux de Londres 2012 où il remportera une médaille de bronze.

 

Entre temps, le Slovaque a remporté six titres mondiaux et avait été le plus jeune vainqueur d’une manche du Championnat du monde à l’âge de 16 ans.

 

Deux ans après ce brillant résultat, Martikan a été impliqué dans un accident de voiture en Slovaquie. Il a heurté mortellement un piéton alors qu’il roulait beaucoup plus vite que la vitesse autorisée. Tandis que Martikan était incarcéré pour avoir violé ses conditions de probation, le président d’alors, Rudolf Schuster, avait, malgré de graves critiques, accordé une grâce présidentielle au champion et un casier judiciaire vierge.

 

Schuster a fait valoir que Martikan justifiait son pardon en raison de la représentation sportive positive du pays à l’étranger.

close

Voulez-vous recevoir chaque jeudi, nos articles de la semaine ?

Rien de plus simple, inscrivez-vous à notre newsletter !

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.