French FR English EN Japanese JA Spanish ES

KYNISKA – Sparte / Course de chars 🟡2

Fille du Roi de Sparte, elle est la premiĂšre femme couronnĂ©e aux Jeux Olympiques. RĂ©putĂ©e pour ĂȘtre un garçon manquĂ©, elle s’impose dans la course de chars qui mettent six Ă©quipages en compĂ©tition et dans laquelle, en thĂ©orie, les femmes ne peuvent pas concourir.

Toutefois, une condition lui permet d’y participer puisqu’elle est propriĂ©taire de l’équipage et pas l’aurige, le conducteur du char.

C’est d’ailleurs son frĂšre, voulant discrĂ©diter les courses de chars qui aurait incitĂ© sa sƓur Ă  y participer. Il voulait dĂ©montrer que la victoire d’une femme n’était qu’une marque de richesse et pas une victoire acquise avec du mĂ©rite.

 

Toutefois on observe que si la plupart des femmes de l’ancien monde grec Ă©taient maintenues en isolement et interdites d’acquĂ©rir toute sorte de compĂ©tences dans les sports, les femmes spartiates, Ă©taient Ă©levĂ©es dĂšs la petite enfance pour exceller dans ces domaines afin de produire des enfants forts en ayant une formation similaire Ă  celle de leurs frĂšres.

 

Ses victoires en 396 et 392 avant J.-C lui vaudront la faveur de voir sa statue de bronze reposer sur le marbre de l’olympe, ce que son frĂšre, lui, n’a jamais obtenu.

close

Voulez-vous recevoir chaque jeudi, nos articles de la semaine ?

Rien de plus simple, inscrivez-vous Ă  notre newsletter !

AUCUN COMMENTAIRE

POSTER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.